LES DIAMANTS LES PLUS CONNUS AU MONDE ! Partie 3

Amis des bijoux bonjour,

Aujourd’hui, troisième et avant dernier volet de notre saga « Les diamants les plus connus au monde ». Au programme : l’Orloff, le Pigot et le Golden Jubilee.

L’Orloff :

Découvert au milieu du 18ème siècle, dans les Indes, ce diamant bleu-vert de 195 carats et d’une pureté rare, fut taillé en rose, comme un demi-œuf de poule. Volé, l’Orloff passa ensuite de mains en mains, laissant sur son passage d’impressionnantes plus-values. À tel point que Khojeh, négociant perse de son état, n’est en mesure de le vendre. Trop cher. Même pour les têtes couronnées.

La roue tourne lorsque Khojeh rencontre, en 1773, le prince Grigori Grigorievitch Orloff. Celui-ci, tentant de retrouver les faveurs de Catherine II de Russie, l’achète. Cette dernière, fine manipulatrice, l’accepte, mais fait sertir le diamant sur le sceptre impérial de Russie. Orloff, comprenant qu’il ne parviendrait jamais à conquérir le cœur de Catherine, sombre dans une profonde dépression et finira ses jours dans un asile…

Le Pigot :

Le Pigot semble être, dans l’histoire, le seul diamant ayant été volontairement détruit. Également connu sous l’appellation de « diamant brisé », le Pigot pesait 61 carats. Offert à George Pigot par un Prince indien, lorsque celui-ci était gouverneur anglais de Madras, ce magnifique diamant fut par la suite vendu, à la mort de son propriétaire, en 1777. Perdu de vue pendant quelques longues années, le Pigot refait surface en 1818 lorsqu’Ali, pacha de Ioannina (Épire) en fait l’acquisition pour 30 000 livres sterling.  Après être mortellement blessé en 1822, au terme de 2 ans de siège, Ali demande à son aide de camps, le capitaine d’Angas de détruire ses deux trésors les plus précieux : son diamant… et son épouse Vassilika ! Il vécut tout juste assez pour voir son cher diamant se faire broyer devant ses yeux, mais mourut avant que sa femme ne soit exécutée… ce qui la sauva ! Qu’est-il advenu du diamant ? Personne ne semble le savoir. Il est en revanche certain que Vassilika et l’aide de camps n’eurent aucun problème financier suite à cet évènement…

Le Golden Jubilee :

Le Golden Jubilee n’est ni plus ni moins que le plus gros diamant taillé au monde! D’une couleur jaune-brun, il pèse 545.47 carats (755 carats avant le processus de taille). Découvert en 1985 dans une mine d’Afrique du Sud, le diamant fut acheté 10 ans plus tard par un syndicat thaïlandais afin de l’offrir au roi Rama IX, en guise d’hommage pour le 50ème anniversaire de son couronnement.

… Suite (et fin) dans un prochain billet ;.)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *